Archives

Les Ateliers de formation

Atelier Scénarimage

Avec Christian De Vita


Christian de Vita deÃÅvoilera le processus de sceÃÅnarimage (storyboard) en s’appuyant sur les expeÃÅriences acquises tout au long de sa carrieÃÄre. C’est aÃÄ partir de ses diffeÃÅrentes creÃÅations et de videÃÅos de reÃÅfeÃÅrence tireÃÅes de projets auxquels il a participeÃÅ que les eÃÅtudiants apprendront les bases du sceÃÅnarimage. ApreÃÄs une preÃÅsentation geÃÅneÃÅrale et un travail sur les choix de cadre et de cameÃÅra, l’atelier ira plus loin : adaptation d’un script en sceÃÅnarimage, inteÃÅgration des deÃÅcisions de montage et exercices pratiques.

Ateliers destineÃÅs aux eÃÅtudiants issus des eÃÅcoles d’art, de cineÃÅma et d’audiovisuel marocaines se deÃÅroulant du vendredi 20 mars au mercredi 25 mars 2015.

Christian De Vita

Christian De Vita est reÃÅalisateur et chef storyboarder. ApreÃÄs avoir eÃÅtudieÃÅ le cineÃÅma et l’animation en Italie, il reÃÅalise des longs-meÃÅtrages en prise de vue reÃÅelle ainsi que des seÃÅries d’animation pour enfants. Christian De Vita recÃßoit le prix du film publicitaire, Eastman Kodak Awards, en 1994 alors qu’il est encore eÃÅtudiant, puis le prix de la meilleure animation, LA Global Film Festival, en 2010 et est reÃÅcompenseÃÅ la meÃÇme anneÃÅe par le prix ASIFA (Association Internationale du Film d’Animation). Christian De Vita est le collaborateur privileÃÅgieÃÅ de Wes Anderson comme chef storyboarder sur le film Fantastic Mr. Fox. Il est eÃÅgalement storyboarder sur Frankenweenie de Tim Burton avant de rejoindre l’eÃÅquipe de TeamTO.

Atelier L’influence du théâtre sur le cinéma d'animation

Avec Raimund Krumme


« Il y a plusieurs paralleÃÄles aÃÄ eÃÅtablir entre le theÃÅaÃÇtre et l’animation, bien plus d’ailleurs qu’avec le cineÃÅma en geÃÅneÃÅral. Sur sceÃÄne, comme dans une œuvre d’animation, on peut exageÃÅrer certaines choses ou simplement les masquer. Il ne s’agit plus de deÃÅcrire la reÃÅaliteÃÅ mais de la transformer aÃÄ un autre niveau. » explique Raimund Krumme aÃÄ AndreÃÅ Lavoie lors d’une reÃÅtrospective de son travail aÃÄ la CineÃÅmatheÃÄque QueÃÅbeÃÅcoise. C’est sur ce postulat que Raimund Krumme tiendra son atelier ouÃÄ il partagera de manieÃÄre approfondie son savoir faire et transmettra ses techniques d’animation aux participants.

Ateliers destineÃÅs aux eÃÅtudiants issus des eÃÅcoles d’art, de cineÃÅma et d’audiovisuel marocaines se deÃÅroulant du vendredi 20 mars au mercredi 25 mars 2015.

Raimund Krumme

Raimund Krumme est le plus important repreÃÅsentant de l’animation indeÃÅpendante en Allemagne. Ses douze courts-meÃÅtrages en date sont principalement des films animeÃÅs au graphisme minimaliste. En utilisant des coups de pinceaux dynamiques et des lignes franches sur fond blanc, Raimund Krumme creÃÅe des paysages et des personnages pour des histoires courtes, naviguant du poeÃÅtique aÃÄ l’absurde. Ses courts- meÃÅtrages et publiciteÃÅs, tout comme ses croquis et ses dessins, sont exceptionnels par leur parfaite choreÃÅgraphie des mouvements, des formes et par leur complexiteÃÅ.

Atelier scénario

Avec Delphine Maury


Un travail de cinq jours visant aÃÄ deÃÅvelopper les projets personnels des eÃÅtudiants de l’ideÃÅe du pitch, en passant par des phases de formulation, de structuration et d’eÃÅcriture de projet. Ce sera l’occasion d’eÃÅchanges sur des histoires, des axes, des genres, des eÃÅcueils aÃÄ eÃÅviter. Chaque participant partira de sa propre matieÃÄre pour la faire eÃÅvoluer de manieÃÄre feÃÅconde graÃÇce aÃÄ l’expeÃÅrience et le savoir faire de Delphine Maury.

Ateliers destineÃÅs aux eÃÅtudiants issus des eÃÅcoles d’art, de cineÃÅma et d’audiovisuel marocaines se deÃÅroulant du vendredi 20 mars au mercredi 25 mars 2015.

Delphine Maury

ApreÃÄs des eÃÅtudes de droit, d’ethnologie et un DESS d’eÃÅdition, Delphine Maury travaille dans l’eÃÅdition puis comme journaliste dans la presse pour enfants pour J’aime lire et DLire. En 2008, elle assure la direction d’eÃÅcriture de seÃÅries animeÃÅes : Ariol, AngeÃÅlo la DeÃÅbrouille puis MysteÃÄre aÃÄ la colo et Maya l’abeille, seÃÅrie pour laquelle elle eÃÅcrit son premier sceÃÅnario.
Toujours en 2008, elle concÃßoit Les grandes Grandes vacances qui sera diffuseÃÅ en avril 2015. Entre temps, elle eÃÅcrit La bible de Polo et celle de Pico Bogue. En 2012, elle monte sa boiÃÇte de production Tant Mieux Prod, pour produire En sortant de l’eÃÅcole une collection de treize courts-meÃÅtrages mettant en sceÃÄne des poeÃÄmes de Jacques PreÃÅvert. Treize nouveaux jeunes reÃÅalisateurs travaillent actuellement sur treize poeÃÄmes de Robert Desnos...

Atelier de sensibilisation au cinéma d’animation au lycée qualifiant Moulay Ismaïl

Avec Marion Le Guillou


Un laboratoire d’animation se mettra en place durant trois jours en amont du festival. Entre expeÃÅrimentations plastiques, techniques et projections, les eÃÅleÃÄves deÃÅcouvriront ensemble diffeÃÅrentes techniques du cineÃÅma d’animation.

Ateliers de court-métrage d’animation

Avec Delphine Burrus et Marion Le Guillou


Sur la base d’un conte marocain et du theÃÄme «FrontieÃÄres», nous deÃÅcouvrirons ensemble les diffeÃÅrentes eÃÅtapes de production d’un court-meÃÅtrage d’animation. De l’eÃÅcriture, aÃÄ l’animation image par image, en passant par la creÃÅation des deÃÅcors et de la bande son. Un travail d’eÃÅquipe qui appelle aÃÄ la creÃÅativiteÃÅ, la curiositeÃÅ, l’entraide et la toleÃÅrance pour produire une seÃÅquence animeÃÅe coheÃÅrente.

Marion Le Guillou

ApreÃÄs un DiploÃÇme des MeÃÅtiers d’Art en CineÃÅma d’animation aÃÄ l’Ecole SupeÃÅrieure des Arts AppliqueÃÅs et du Textile Marion Le Guillou deÃÅcouvre la marionnette animeÃÅe. BaseÃÅe aÃÄ Lille, elle partage son temps entre ateliers plastiques et animeÃÅs, projets personnels et associatifs et projets animeÃÅs aÃÄ l’eÃÅtranger.
DeÃÅbut 2014, elle inteÃÄgre la Ferblanterie, un collectif d’artistes et d’artisans autogeÃÅreÃÅ et non subventionneÃÅ. Elle y a aujourd’hui son atelier ouÃÄ elle travaille sur divers projets en volume, animation, etc.

Delphine Burrus

Delphine Burrus obtient son diploÃÇme en sculpture et cineÃÅma aÃÄ la Parsons School aÃÄ New York. Elle travaille alors pour Bill Plympton en tant que directrice de production sur Les Mutants de l’espace. Elle reÃÅalise ensuite Le Conte du Livre, un court-meÃÅtrage en stop- motion, et plusieurs clips de musique pour Adam Guettel et la chanteuse Nicole Renaud. A son retour aÃÄ Paris en 2009, elle reÃÅalise des projets de commande comme le clip Le soleil chante pour Ignatus, et intervient aÃÄ l’Ecole Georges MeÃÅlieÃÄs. Elle reÃÅalise la seÃÅquence d’animation sur Casse-teÃÇte chinois de CeÃÅdric Klapish.
En 2014, elle est laureÃÅate du concours de l’Office National du Film (ONF) au Canada pour l’hommage aÃÄ Norman Mclaren eÃÅgalement preÃÅsenteÃÅ aÃÄ Annecy. Actuellement, elle travaille sur un nouveau clip de musique pour Ignatus, Epok et paralleÃÄlement elle intervient aux Beaux Arts aÃÄ Paris et dans des ateliers d’animation.

Atelier de création de courts-métrages

Avec les Ateliers d’Animation d’Annecy


Neuf classes de l’eÃÅcole Jean-Jacques Rousseau participent au projet Les arts font leur cineÃÅma. Suite aÃÄ la volonteÃÅ de participer au FICAM®, eÃÅleÃÄves et enseignants ont eÃÅteÃÅ accompagneÃÅs dans leur deÃÅmarche de creÃÅation par des intervenants professionnels de l’Atelier de CineÃÅma d’Animation d’Annecy (Atelier AAA). Ainsi chaque classe a reÃÅaliseÃÅ un court-meÃÅtrage d’animation dont le point de deÃÅpart est une œuvre d’art et dont les eÃÅleÃÄves ont inventeÃÅ l’histoire, reÃÅaliseÃÅ le story-board, tourneÃÅ le film.

Atelier de formations

Interventions


Denis Walgenwitz : assistant reÃÅalisateur

Autour des liens entre reÃÅalisation et production des films d’animation.

Jean Paul Commin : ItineÃÅraire du film d’animation

De l’origine du projet aÃÄ la rencontre avec le public : les grandes eÃÅtapes.

Anna Habermehl : La creÃÅation d’un film d’animation

Les diffeÃÅrents stades de la creÃÅation de son film Rollin Safari.

Alexis Hunot : L’abstraction au fils des eÃÅpoques

Un retour sur les diffeÃÅrents CineÃÅma d’animation abstraits du patrimoine mondial.

Atelier de grattage sur pellicule

Avec 24 mensonges par seconde


L’atelier 24 mensonges par seconde offre une nouvelle approche du cineÃÅma et de la matieÃÄre dont il est constitueÃÅ. La pellicule constitue le point d’ancrage de cette deÃÅcouverte puisque la liberteÃÅ qu’offre son support permet d’eÃÅveiller des inspirations varieÃÅes et de susciter un fort deÃÅsir de creÃÅation.
Les futurs gratteurs et gratteuses sont dans un premier temps initieÃÅs aÃÄ l’histoire de la technique ainsi qu’aux concepts fondateurs du cineÃÅma. Ils sont ensuite introduits aux techniques de grattages sur pellicule aÃÄ proprement parler. Cet acte peÃÅdagogique prend une nouvelle dimension lorsqu’enfin chacun peut visionner son travail.

Samedi 21 mars et Dimanche 22 mars de 10h aÃÄ 14h / Parc de l’Institut francÃßais

Ouvert au public

Camille Girard

Tout d’abord soignant en psychiatrie, Camille Girard travaille ensuite pendant neuf ans pour le cineÃÅma itineÃÅrant du Cher pour lequel il anime le circuit et coordonne le dispositif Ecole et CineÃÅma. En 2014, il creÃÅe, en compagnie de Bruno Bouchard, une structure appeleÃÅe Les films qui manquent et coordonne le projet 24 mensonges par seconde. Camille Girard est par ailleurs administrateur des Enfants de cineÃÅma et auteur du cahier de notes sur Ernest et CeÃÅlestine.

Bruno Bouchard

Bruno Bouchard est collectionneur de preÃÅ-cineÃÅma et intervenant sur les dispositifs d’eÃÅducation aÃÄ l’image. En 2007, il fonde l’association Le CineÃÅ de Papa et invente la Poubellotrope, mallette peÃÅdagogique sur l’histoire du cineÃÅma. Il reÃÅalise des projections de lanternes magiques, des expositions itineÃÅrantes sur l’histoire du cineÃÅma tout en eÃÅtant membre deÃÅposant aÃÄ la CineÃÅmatheÃÄque francÃßaise. Il participe notamment aÃÄ l’exposition Lanterne magique et film peint 400 ans de cineÃÅma aÃÄ la CineÃÅmatheÃÄque francÃßaise et au MuseÃÅe du CineÃÅma de Turin. En 2014, il lance 24 mensonges par seconde projet participatif grattage sur pellicule.