Archives

Les Coulisses de la Création

Making of – Ma vie de Courgette

Lundi 20 mars 2017 à 16h / Médiathèque de l’Institut français

En présence de Claude Barras, réalisateur de ‘‘Courgette ‘‘

Adapté d’Autobiographie d’une courgette de Gilles Paris, Ma vie de courgette est un long-métrage conçu avec des poupées-marionnettes filmées en Stop motion. Lors ce Making-of, Claude Barras évoquera les secrets de fabrication du film et le challenge que représente un tel projet.

Claude Barras

Claude Barras signe de nombreux courts-métrages dont Le Génie de la boîte de raviolis primé dans de nombreux festivals internationaux. Il passe ensuite à la réalisation de Ma vie de Courgette, son premier long-métrage. Avec son rapport à l’enfance qui transcende les âges, Claude Barras a le don rare de faire à la fois rire et pleurer. Ses histoires sont tour à tour réalistes et fantastiques, pleines d’humour et de poésie. C’est lui qui a souhaité adapter en long-métrage de volume animé le roman de Gilles Paris Autobiographie d’une Courgette.

Conférence : Présentation de l’Atelier de Sèvres Avec Catherine Totems et Hélène Beau

Samedi 18 mars 2017 à 11h / Médiathèque de l’Institut français

Catherine Totems et Hélène Beau présenteront aux étudiants marocains présents aux ateliers de formation du FICAM®, le concours d’entrée, la pédagogie ainsi que les objectifs de l’Atelier Supérieur d’Animation. Cette rencontre avec l’Atelier de Sèvres permettra également de découvrir les classes Prépa et Intermedia pour les concours des écoles supérieures d’Art et des écoles supérieures d’Animation.

 

Catherine Totems

Diplômée en 1983 de l’Ecole Supérieure d’Arts Graphiques (ESAG) à Paris, Catherine Totems collabore en indépendant avec différentes maisons d’édition jeunesse et travaille également pour la publicité en tant que roughman et storyboardeuse. Elle enseigne depuis 1993 à l’Atelier de Sèvres où elle a mis en place une option cinéma d’animation qui s’est transformée en section en 2013 qu’elle coordonne. Cette section comprend les Prépas et l’Atelier supérieur d’animation.

Hélène Beau

Après des études en cinéma d’animation à l’école des Gobelins et de droit des affaires à Paris 1, Hélène Beau travaille pendant une vingtaine d’années dans des studios d’animation tels que CPL Animation, France Animation, Label 35 et Dupuis Audiovisuel... Elle y exerce des fonctions différentes : animation, réalisation, production... En 1997, elle devient enseignante et coordinatrice pédagogique de la formation Concepteur Réalisateur de Gobelins, l’école de l’image, avant de rejoindre l’Atelier de Sèvres en juillet 2015, comme coordinatrice des Classes Prépa Animation et Atelier Supérieur d’Animation.

Soirée Bill Plympton – Master Class et projections des courts-métrages

Samedi 18 mars 2017 à 23h / Théâtre de l’Institut français

Projection de ses courts-métrages :

- Cop Dog
- No Snow for Chrismas
- Footprints
- Simpsons Couch Gags
- The loneliest Stoplight

Bill Plympton

Né à Portland aux Etats-Unis, Bill Plympton est diplômé de l’Université d’Etat de Portland en design graphique. En 1968, il s’installe à New York et suit des cours à la School of Visual Arts tout en travaillant comme cartoonist et illustrateur. C’est avec Your Face, nommé aux Oscars en 1988, que démarre véritablement sa carrière cinématographique. Il collabore régulièrement pour MTV pour la série Plymptoons. Il décroche une seconde nomination aux Oscars en 2005 avec son film Guard Dog. Bill Plympton signe, depuis 1991, neuf longs métrages, dont The Tune, Mondo Plympton, L’Impitoyable lune de miel ! (Grand Prix du Festival d’Annecy 1998), Les Mutants de l’espace, Hair High, Des idiots et des anges. Son dernier film, La Vengeresse, est aussi sa première coréalisation, avec Jim Lujan.

Conférence – Les logiciels libres pour l’animation Avec Virginie Guilminot

Lundi 20 mars 2017 à 9h / Bâtiment Cours de langue de l’Institut français

Le studio français Les Fées Spéciales ont recourt à des logiciels libres en production, notamment sur le prochain long-métrage de Michel Ocelot. Blender est le logiciel au cœur de leur chaîne de fabrication. Outil d’animation 3D, il est utilisé également pour animer des pantins 2D et produire du dessin animé. Lors de cette rencontre et à travers des exemples de production, Virginie Guilminot nous révélera leurs secrets de fabrication.

Virginie Guilminot

Virginie Guilminot est docteure en Art et Technologies de l’Image (Université Paris 8). Elle travaille depuis vingt-cinq ans dans le domaine de l’animation 3D. Elle a été assistante de réalisation sur Kaena la prophétie et directrice de production sur Azur & Asmar et Les Contes de la nuit de Michel Ocelot. En 2014, elle crée la société coopérative Les Fées Spéciales, avec Eric Serre, Flavio Perez et Eve Machuel. Basé à Montpellier, ce studio d’animation travaille avec des logiciels libres, sur le prochain film de Michel Ocelot.

Master Class – Georges Schwizgebel

Lundi 20 mars 2017 à 10h30 / Médiathèque de l’Institut français

Avec l’aide d’une projection d’extraits de films, de line-test, d’images et de divers documents, Georges Schwizgebel présentera sa manière d’aborder le court-métrage d’animation. Ses films ne comportent pas de dialogue et sont pour la plupart des peintures animées. Il traitera des thèmes qui l’intéressent tout particulièrement : la musique, les cycles, les mouvements dans l’espace et les métamorphoses.

Georges Schwizgebel

Les films de ce cinéaste possèdent un style bien caractéristique : quelques coups de pinceaux savamment appliqués suffisent à illustrer un personnage, à installer une atmosphère et à construire un univers. Artisan de la minutie et du détail, Georges Schwizgebel est doté d’un remarquable sens du spectacle, sachant atteindre le grandiose à petites touches et avec une étonnante économie de moyens. Souvent inspirées de structures musicales, ses œuvres embrassent les autres arts - architecture, théâtre, littérature, peinture -, formant un tout cohérent, unique, qui porte la marque de l’envergure intellectuelle de l’artiste.

Master Class – Vincent Patar et Stéphane Aubier

Mardi 21 mars 2017 à 16h / Médiathèque de l’Institut français

Lors de cette Master Class, Vincent Patar et Stéphane Aubier se concentreront essentiellement sur la technique du Stop Motion et expliqueront comment ils ont réalisé Panique au Village, la rentrée des classes. Cette rencontre sera également l’occasion de montrer les premières ébauches d’histoires, les dessins de situations, les story-boards, les premiers tests d’animation, mais aussi des photos, peintures en référence avec leur travail.

Stéphane Aubier et Vincent Patar

Stéphane Aubier et Vincent Patar se rencontrent à l’Ecole d’Arts Visuels de la Cambre à Bruxelles en 1986. En 1995, ils réalisent Pic Pic André Shoow – the first. Succès qui en appellera d’autres, Pic Pic André – le deuxième (1997) et Pic Pic André – 4 moins 1 (1999). Ils reprennent ensuite l’idée de Panique au village, court-métrage réalisé à la Cambre en 1991, et envisagent une série du même nom. Le succès de la série les amène en 2007 à la réalisation du long-métrage éponyme sélectionné notamment au festival de Cannes. Ils coréalisent avec Benjamin Renner Ernest et Célestine, César du meilleur film d’animation 2013. Aubier et Patar reprennent la franchise Panique au Village en signant La Bûche de Noël, moyen-métrage sorti en 2014 au cinéma dans le programme Panique chez les jouets, puis La Rentrée des classes en 2016. Ils développent actuellement un nouveau long-métrage qui ressuscite les personnages de Pic Pic, André et Cowboy.
 

Work in progress – Le grand méchant renard et autres contes – Folivari

Dimanche 19 mars 2017 à 16h / Médiathèque de l’Institut français

En présence de Damien Brunner et Didier Brunner, producteurs et de Thibaut Ruby, producteur exécutif

Quand les producteurs du studio Folivari découvrent Le grand méchant renard, bande-dessinée de Benjamin Renner, ils lui proposent dans la foulée une adaptation à sa façon et autour de lui. La complexité résidait alors à retranscrire la qualité graphique du livre en animation car pour ce jeune auteur, l’écriture est indissociable du dessin. Le Grand Méchant Renard et autres contes est donc une œuvre audiovisuelle et cinématographique unique.... Le studio Folivari a organisé la production autour de Benjamin Renner et Patrick Imbert, les coréalisateurs, pour leur permettre d’être proches de leur équipe et de la production. Lors de ce WIP, trois points importants seront soulevés : 1, L’œuvre graphique, comment décide-t-on d’adapter une BD en film? 2, Comment maintient-on la qualité du livre? 3, Comment produit-on un tel projet?

Damien Brunner

Damien Brunner étudie dans un premier temps le dessin et la peinture avant de devenir architecte d’Etat. Après plusieurs années de voyages et de stages à l’étranger, principalement au Pérou et au Maroc, il fonde son agence en 2004. En 2014, il co-fonde Folivari pour se consacrer pleinement à la production.

Thibaut Ruby

Diplômé des Gobelins en 2005, Thibaut Ruby collabore pour plusieurs sociétés d’animation parisiennes comme assistant réalisateur, chargé de production ou encore coordinateur de développement. En 2010, il rencontre Didier Brunner qui lui confie la direction de production d’Ernest et Célestine. Il s’occupe ensuite de la production exécutive du Chant de la Mer. Il retrouve Didier et Damien Brunner en 2014 pour créer ensemble Folivari. Thibaut Ruby est également cofondateur avec Nicolas Schmerkin de la société Schmuby productions installée à Bordeaux.

Work in progress – Les Armateurs

Mardi 21 mars 2017 et Mercredi 22 mars 2017 / Médiathèque de l’Institut français

En présence de Delphine Nicolini, Réginald de Guillebon et Marion Delord

Mardi 21 mars 2017 à 10h

Runes,
série TV de 26 épisodes de 22min

Une série d’aventures épiques en plein cœur du moyen-âge, le tout mâtiné de Runes, de créatures mythiques et de légendes vikings avec comme héros le jeune Guillaume, futur Roi d’Angleterre, et que l’on surnommera plus tard Guillaume le Conquérant. Delphine Nicolini abordera l’origine de cette série feuilletonnante, son développement graphique et littéraire, sa mise en place auprès des diffuseurs et des distributeurs et vous montrera bien sûr quelques images.

Mercredi 22 mars 2017 à 10h30

Les Hirondelles de Kaboul,
un film en animation de Zabou Breitman et d’Eléa Gobbé-Mevellec

Les Hirondelles de Kaboul, roman de Yasmina Khadra, traite d’un sujet universel et d’une terrifiante actualité: celui de l’amour dans un monde en totale perdition, où les hommes sont devenus fous, où les femmes sont « enfermées » et n’ont plus aucun espoir alors qu’elles rêvent simplement de vivre. Du développement à la production : Pourquoi ce film ? Pourquoi un film d’animation? La répartition des rôles entre une réalisatrice venant de la prise de vue réelle et l’autre venant de l’animation, la fabrication du pilote, le lien entre l’écriture et le graphisme, entre le jeu des acteurs et l’animation.. Tels seront les enjeux qu’abordera ce Work In Progress.

Mercredi 22 mars 2017 à 16h

Un homme est mort,
adaptation de la bande-dessinée d’Etienne Davodeau et Kris, unitaire TV de 65min

Les grandes grèves de Brest en 1950 pendant la reconstruction de la ville vues du point de vue de P’tit Zef, un ouvrier engagé et énervé. Ce Work In Progress évoquera la rencontre avec les deux auteurs et abordera le travail d’adaptation d’une bande-dessinée vers un scénario pour l’image animée, des tests graphiques, de la fabrication particulière du film.

Delphine Nicolini

Après une maitrise d’Économétrie à l’Université de Paris X Nanterre et une année à l’Université de Columbia de New York en Administration et en Journalisme, Delphine Nicolini rejoint le monde de la production audiovisuelle. De 1992 à 2008, elle travaille comme directrice de production, productrice exécutive puis productrice dans le documentaire, la fiction TV et le long-métrage. En 2008, elle rejoint les Armateurs en tant que directrice du développement puis directrice artistique sur tous les projets de cinéma et de télévision de la société.

Reginald de Guillebon et Marion Millet Delord

Ancien élève de Sciences Po Paris et de l’EM Lyon, Reginald de Guillebon crée sa holding Hildegarde en 2000 et se spécialise dans l’enseignement supérieur. Il devient en 2013 propriétaire des Armateurs et accentue sa présence dans la production de films d’animation en prenant une participation majoritaire dans Folimage. Il rachète ensuite Le Film Français et se renforce dans la presse en reprenant le magazine Première. Reginald de Guillebon s’est toujours intéressé à la formation et l’édition, et a repris récemment le Groupe Dixit.

Après avoir débuté sa carrière dans l’édition, notamment en tant qu’agent littéraire chez Susanna Lea Associates, Marion Millet Delord rejoint, en 2009, le groupe Hildegarde de Reginald de Guillebon, dont elle assure la direction générale. Elle a plus particulièrement en charge la supervision des contenus pour Hildegarde Entertainment, autant pour la production audiovisuelle et cinématographique que la production littéraire.