Archives

Compétition Internationale du Court Métrage d'Animation

Le programme Courts Compet’ ne pourrait pas mieux porter son nom. Il réunit cette année 36 meilleurs courts-métrages internationaux sélectionnés en compétition officielle sur les quelques 200 soumis au jury de présélection.

Comme chaque année, le FICAM ® décernera une série de récompenses dans le cadre de la Compétition internationale telles que :

- Grand Prix doté de 3000 Euros

- Mention spéciale du jury

- Prix du Meilleur court-métrage francophone parrainé par la Radio-Télévision Suisse (RTS)

- Prix du Meilleur court-métrage de fin d’études

- Prix du public

 

 

Jury de présélection

Bernard Boulad (France)

Journaliste et correspondant, critique, programmateur, Bernard Boulad est actif dans le domaine des médias et du septième art depuis une trentaine d'années. Délégué général de l'Association Française du Cinéma d'Animation (AFCA), il fût directeur artistique du Festival européen du film court de Brest, deuxième festival du genre en France. À Montréal, où il vivait avant de s'installer à Paris en 2006, il a dirigé la programmation des Rencontres internationales du documentaire. Auparavant, en 1993, il est cofondateur du Festival international du court métrage de Montréal qu'il dirige jusqu'en 1996, puis il est nommé directeur délégué du Festival du nouveau cinéma et directeur de la programmation du Cinéma Parallèle. Il a également enseigné le cinéma à l'INIS, école supérieure de cinéma.

Aziz Oumoussa (Maroc)

Aziz Oumoussa entreprend des études secondaires en arts plastiques et poursuit une formation en BTS option design industriel, puis des études supérieures à l'Institut National des Beaux Arts de Tétouan, filière bande dessinée. Cette formation lui permet par la suite d'illustrer des livres et de réaliser des films d'animation. Aziz Oumoussa a remporté le Grand Prix Aïcha de l'Animation en 2007 avec Voyage vers l'éternel, et en 2008 avec Revolution.
Il est actuellement professeur à l'Institut National des Beaux Arts de Tétouan, option bande dessinée et cinéma d'animation.

Igor Prassel (Slovénie)

Igor Prassel poursuit actuellement un Master en filière Médias à la faculté des sciences sociales de Ljubljania. Il a longtemps été co-éditeur de la seule revue slovène BD Stripburger. En 1992, il lance un programme mensuel du film d'animation à la Cinémathèque slovène.
En 2011 et 2012, il est membre du comité pour l'évaluation de la production de films courts. Il collabore avec le Festival mondial du film d'animation Animafest Zagreb en 2008, festival de renommée mondiale, en tant que conseiller. Son livre, La Filmographie du film d'animation slovène 1952-2012, est publié en 2012. Enfin, en 2013, il est choisi pour diriger le 16ème Festival du film slovène.

Jury de compétition

Serge Bromberg (France) – Président du Jury 2014

Serge Bromberg fut en 1985 le fondateur de la société de production Lobster Films, dont il est toujours le PDG. Passionné de cinéma, il s'est constitué un catalogue de droits cinématographiques de plus de 150 films de longs-métrages, et une collection de films du patrimoine mondial. Il accompagne au piano les films anciens qu'il sélectionne pour son spectacle Retour de Flamme, présenté dans le monde entier depuis 15 ans.
Après cinq documentaires pour la télévision, il écrit, produit et réalise son premier long-métrage pour le cinéma L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot, en sélection officielle à Cannes Classics 2009, César du meilleur film documentaire 2010, distribué et salué sur un plan international. En 2011, Serge Bromberg produit et réalise Le voyage extraordinaire, documentaire long-métrage présenté en ouverture du Festival de Cannes.
Officier des Arts et lettres, Serge Bromberg est Directeur Artistique du Festival International du Film d'Animation d'Annecy de 1999 à 2012, il est aussi animateur à la télévision. Après avoir produit et présenté durant sept ans Cellulo, ou le Téléthon, il anime aujourd'hui le magazine Retour de Flamme sur Cine Cinema Classics, et présente les DVDs de la collection RKO-Editions Montparnasse. Avec Lobster, il a produit plus de 100 magazines et documentaires en 25 ans, tous diffusés à l'international.

Latefa Ahrrare (Maroc)

Latefa Ahrrare, fille des montagnes du Maroc, est une artiste pluridisciplinaire qui brise, à travers son langage artistique, tous les tabous. Lauréate de l'Institut Supérieur d'Art Dramatique et d'Animation Culturelle (l'ISADAC) en 1995, elle travaille en collaboration avec des metteurs en scène marocains et étrangers de renom.
A la fois actrice au théâtre, au cinéma et à la télévision, metteur en scène, professeur d'enseignement artistique, directrice et animatrice de festivals, co-créatrice du Théâtre des amis, son riche parcours est couronné de plusieurs prix nationaux et internationaux. Metteur en scène, Latefa Ahrrare s'est distinguée dans le monodrame grâce à trois de ses interprétations : La dernière nuit, Capharnaum et La musicienne.
Sa carrière se caractérise en outre par son activisme pour les droits de l'homme et les libertés individuelles, par son militantisme pour la paix mais également par des actions caritatives confirmant les principes de solidarité et de coexistence.

Gaston Kaboré (Burkina Faso)

Diplômé de l'Ecole Supérieure d'Etudes Cinématographiques, Gaston Kaboré signe la réalisation d'une vingtaine de films de cinéma et de télévision. Son premier film Wend Kuuni, en 1982, est plébiscité dans le monde entier, recevant notamment le César du Meilleur Film Francophone en 1985. Son dernier long métrage, Buud Yam, reçoit en 1997, l'Etalon de Yennenga, grand prix du FESPACO Festival de Ouagadougou et est sélectionné la même année par la Quinzaine des Réalisateurs au Festival International du Film de Cannes. Gaston J-M Kaboré dirige entre autres le Centre National du Cinéma du Burkina Faso et la Fédération Panafricaine des Cinéastes. Il est confondateur en 1991 d'Ecrans d'Afrique, un magazine bilingue français-anglais sur le cinéma africain dont il assure la direction de publication jusqu'en 1998.
En Février 2003, il fonde l'institut Imagine à Ouagadougou, un centre de formation continue et de perfectionnement aux métiers du cinéma, de l'audiovisuel et du multimédia, qu'il dirige depuis et qui a déjà formé plus de six cent cinquante professionnels au cours d'une quarantaine d'ateliers. En dehors des scénarios de ses propres films, Gaston J-M Kabore a co-scénarisé plusieurs films de fiction longs et courts métrages en prise de vues réelles et en cinéma d'animation. En 2008, il signe son premier roman Il pricipe della citta di sabbia.

Delphine Nicolini (France)

Après une maitrise d'Économétrie à l'Université de Paris X Nanterre et une année à l'Université Columbia de New York (Administration et en Journalisme), Delphine Nicolini rejoint le monde de la production audiovisuelle. De 1992 à 2008, elle travaille comme directrice de production, productrice exécutive puis comme productrice dans le documentaire, la fiction TV et le long métrage. C'est en 2008 qu'elle rejoint le monde du dessin animé au sein de l'équipe des Armateurs en tant que Directrice du Développement puis Directrice Artistique. Elle y suit le développement de tous les projets de télévision et de cinéma de la société, notamment des séries comme Martine, T'choupi à l'école ou Les grandes grandes vacances, et des films de cinéma comme Brendan et le secret de Kells, Kirikou et les hommes et les femmes, Ernest et Célestine, et plus récemment, French riviera, Les hirondelles de Kaboul ou Marzi

Regina Pessoa (Portugal)

La réalisatrice portugaise, Regina Pessoa débute sa carrière professionnelle à Filmografo en 1992 où elle participe comme animatrice à plusieurs films d'animation de Abi Feijó. En 1996, Regina commence à réaliser et animer ses propres films dont une trilogie sur l'enfance : La Nuit, Histoire tragique avec fin heureuse et Kali, le petit vampire. Elle obtient en 1998, une licence en Peinture à la Faculté des Beaux Arts de l'Université de Porto. Ses films obtiennent de nombreux prix et distinctions à travers le monde, dont le Grand Prix du Jury South by Southwest et un Oscar Short-list en 2007 ; deux nominations Cartoon d'Or en 2006 et 2013, Hiroshima Prize en 2012, nomination pour les Annie Awards en 2013...

Programme 4

Mardi 25 mars 2014 à 21h / Théâtre de l'Institut français

Durée : 1h18min

Animo Resistente

Réalisateurs : Simone Massi - Italie - 04 min 30' - 2013

Hollow Land - Terre d'écueil

Réalisateurs : Uri et Michelle Kranot - France/Danemark/Canada - 14 min - 2013

Insolation

Réalisateurs : Morgan Le Péchon - France - 04 min 19' - 2013

Le Labyrinthe

Réalisateurs : Mathieu Labaye - Belgique - 09 min 20' - 2013

La petite casserole d'Anatole

Réalisateurs : Eric Montchaud - France - 05 min 33' - 2013

Sonata

Réalisateurs : Nadia Micault - France - 11 min - 2013

Le passage à nuit

Réalisateurs : Célia Nguyen - France - 07 min 37' - 2013

From a Stone

Réalisateurs : Tatsuhiro Ariyoshi - Japon - 04 min 56' - 2013

Poils

Réalisateurs : Delphine Hermans - Belgique - 08 min 44' - 2013

Noces d'écailles

Réalisateurs : Vincent Richard - France - 04 min 32' - 2013

Dents de Lait

Réalisateurs : Julie Charette - Canada - 04 min 05' - 2013

Programme 3

Lundi 24 mars 2014 à 21h / Théâtre de l'Institut français

Durée : 1h15min

La PAO

Réalisateurs : Charlie Belin - France - 08 min 36' - 2013

The Dance is Over Maria

Réalisateurs : Natko Stipanicev - Croatie - 09 min 30' - 2013

L'empreinte

Réalisateurs : Marine Blin - France - 03 min 37' - 2013

Canis

Réalisateurs : Marc Riba, Anna Solanas - Espagne - 17 min - 2013

Idole

Réalisateurs : Valentina Lo Duca - Italie - 03 min 33' - 2013

Premier Automne

Réalisateurs : Carlos de Carvalho, Aude Danset - France - 10 min 30' - 2013

It's time for supper

Réalisateurs : Saki Muramoto - Japon - 08 min 28' - 2013

Bandits Manchots

Réalisateurs : Gianluigi Toccafondo - France/Italie - 14 min 39' - 2013

Programme 2

Dimanche 23 mars 2014 à 21h / Théâtre de l'institut français

Durée : 1h15min

Butoyi

Réalisateurs : 12 jeunes filles du Burundi - Belgique/Burundi - 10 min - 2013

Oripeaux

Réalisateurs : Sonia Gerbeaus, Mathias de Panafieu - France - 10 min 08' - 2014

L'étrange disparition de M. Walter Werner

Réalisateurs : Caroline Murrell - France - 04 min 01' - 2013

Padre

Réalisateurs : Santiago "bou" Grasso - France/Argentine - 11 min 55' - 2013

Phytopage

Réalisateurs : Dubosc Alexandre - France - 01 min - 2013

Sangre de Unicornio

Réalisateurs : Alberto Vazquez - Espagne - 08 min 37' - 2013

Rêves de Brume

Réalisateurs : Sophie Racine - Belgique - 05 min - 2013

XL. La Force

Réalisateurs : Sebastien Laudenbach - France - 12 min 43' - 2013

The Blooms

Réalisateurs : Ayasa Kugenuma - Japon - 05 min 40' - 2013

Oh my dog !

Réalisateurs : Chloé Alliez - Belgique - 06 min 26' - 2013

Programme 1

Samedi 22 mars 2014 à 21h / Théâtre de l'Institut français

Durée : 1h15min

La nuit Américaine d’Angélique

Réalisateurs : Pierre Emmanuel Lyet, Joris Clerté - France - 07 min 25’ - 2013

Fellows in the woods

Réalisateurs : Laura Carton - France - 05 min 18 - 2013

Lettres de femmes

Réalisateurs : Augusto Zanovello - France - 11 min 15' - 2013

Planètes après planètes

Réalisateurs : Titouan Bordeau - France - 4 min - 2013

Oduga

Réalisateurs : Anna Budanova - Russie - 9 min - 2013

Jeu de l'inconscient

Réalisateurs : Chris Landreth - Canada - 10 min 23' - 2013

La testa tra le nuvole

Réalisateurs : Roberto Catani - Italie - 07 min 50' - 2013

Greenfields

Réalisateurs : Luis Betancourt, Benjamin Vedrenne, Joseph Coury, Michel Durin, Charly Nzekwu - France - 07 min 05' - 2013

Hoffili

Réalisateurs : Lotfi Mahfoudh - Tunisie - 13 min - 2013