Archives

Edito

En 2001 naissait la première édition du Festival International du Cinéma d'Animation de Meknès (FICAM®) imaginée et portée par l'Institut français de Meknès. Sa programmation, alors modeste, s'est étoffée au fil des ans et s'est accompagnée d'actions de médiation et de coopération éducative, de rencontres et d'ateliers professionnels, de compétitions.

Parallèlement, son rayonnement a grandi sur le plan national à travers le réseau des Instituts français et des Alliances franco-marocaines.

Dès 2003, les Conserves de Meknès – Aïcha® se sont associées à cette dynamique sur un plan financier et logistique. Ce partenariat s'est avéré solide et déterminant pour le développement et la pérennisation du festival devenu une manifestation majeure du paysage audiovisuel marocain.

L'implication croissante des Conserves de Meknès – Aïcha® s'est traduite par l'évolution de son statut et de ses responsabilités, passant ainsi de mécène à organisateur de l'événement aux côtés de l'Institut français de Meknès, celui-ci assumant la ligne éditoriale et artistique.

Aujourd'hui, un autre pas est franchi avec la création de la Fondation Aïcha® dont la vocation culturelle et éducative est un principe fondateur. Aller toujours plus loin, tel est l'objectif recherché : renforcer la dimension internationale, professionnelle et éducative du FICAM®, appuyer l'éclosion d'une filière Cinéma d'animation au Maroc.

Pour accompagner cette ambition qui doit aussi pouvoir s'épanouir entre deux éditions du festival, la Fondation Aïcha et l'Institut français de Meknès déploieront dans les mois à venir énergie et moyens pour créer un centre de ressources sur le cinéma d'animation, à la médiathèque de l'Institut. Ainsi enfants, familles, enseignants, étudiants, ou futurs professionnels venus de toutes les régions du Maroc pour prendre part aux ateliers de formation du festival, pourront alors accéder à une documentation fournie sur le cinéma d'animation de manière permanente. En outre, l'éducation à l'image qui sous-tend également notre démarche, se déclinera tout au long de l'année par des actions en direction de la jeunesse marocaine.

D'ores et déjà, ce nouvel élan se concrétise au travers de la numérisation du Théâtre de l'Institut dont l'équipement 3D (image en relief) a été acquis avec le soutien de la Fondation Aïcha®.

Meknès conforte ainsi sa dimension de capitale du cinéma d'animation au Maroc. Une manière pour nous de contribuer au rayonnement de cette ville au patrimoine exceptionnel.

Mardochée Devico Alain Millot
Président de la Fondation Aïcha® Directeur de l'Institut français de Meknès